La réserve d’huile

Nous prions, nous chantons, nous travaillons dans l’œuvre de Dieu, mais, avons-nous une réserve? Il y a des gens très actifs, mais quand la pression vient, la réalité avec le besoin immédiate, c’est la panique, ils courent partout, cherchant le secoure vers celui-ci ou celui-là, on fait des bêtises, on est épuisé, pas de réserve. Toutes provisions se trouvent en Lui, en Jésus. Mais voilà, on n’est pas allé à Lui quand tout allait bien pour s’approvisionner et maintenant à la dernière minute on veut que tout soit donné subitement par ceux qui sont autour, on mendie. Non ça ne marche pas ainsi...

 

Nous travaillons, mangeons, parlons, dormons... Rien ne nous parle du retour du Roi, rien qui annonce les armées célestes. Et pourtant si nous lisons Sa Parole nous voyons et sommes avertis, mais beaucoup seront surpris... subitement il y aura le cris: « voici l’époux! » alors ce sera trop tard. On court chercher des provisions qu’on aurait dû avoir, mais la porte est fermée. - C’est dans les temps de difficultés et d’épreuve, et les imprévus que l’on peut voire la profondeur et la force spirituelle d’un homme. Ne soyez pas négligeants quand aux vraies valeurs, ayons en nous une provision.

 

Que nous dormions à l’heure de la nuit, au moment où notre corps épuisé le demande, tout est normal, mais si nous n’avons pas de provision en nous-mêmes pour le jour ou l’imprévu nous touchera, qui peut être le cris de minuit, ce cris peut être notre départ d’ici bas ou le retour du Grand Roi, ce sera grave alors, car il n’y a pas de retour quand Dieu ferme la porte, c’est trop tard. Avoir la provision c’est veiller.

 

Avez-vous cette ressource intérieure? Ce potentiel, cette force en excèdent, cette provision qui vous permettra de parcourir le dernier kilomètre, d’endurer la dernière épreuve, de supporter la dernière persécution, de gagner la dernière bataille. Nous ne pouvons pas vous donner de notre provision « il n’y en aurait pas assez pour nous et pour vous ». Pour cela, nous ne pouvons compter sur un autre ou dépendre d’un autre. Cessons de compter sur l’homme. Avons-nous fait ce qu’il faut pour avoir notre provision? Dieu n’est jamais à court.

On ne peut emprunter la foi d’un autre, l’esprit d’un autre, l’intégrité d’un autre, la force de caractère d’un autre, nous devons avoir notre propre provision et ressource. Allons avant qu’il ne soit trop tard vers Celui duquel vient « tout don parfait » et qui dit « demandez et vous recevrez » qui veut nous donner de Son abondance. La force nous sera donnée de là où elle se trouve, allez à la source. La force accumulée, quand tout va bien, serra décisive au jour du besoin, de la bataille.

 

Nous contacter

Centre Evangélique Francophone La Borne
277, Avenue Marine
Binza/UPN
Commune de Ngaliema
Téléphone : +243 (0) 815 174 451
Email : info@laborne.cd
Go to top