Jacques A. Vernaud

Couple Vernaud

Né prématuré au Gabon le 9 novembre 1932, J.A. VERNAUD est suisse d’origine française. Il fut élevé dans des conditions très humbles qui ne lui permirent d’aller à l’école qu’à l’âge de 13 ans, sa mère ayant été sa première institutrice à la maison. Ses parents étaient des missionnaires ayant un grand zèle missionnaire. Sortis de l’Eglise réformée, ses parents devinrent des pionniers du message de la Pentecôte au Gabon. Après ses études en Suisse, il entreprit sa formation biblique en Angleterre où il décrocha son diplôme.Il commença son ministère à l’âge de 20 ans .

Il est un homme qui a appris à s’asseoir autour du feu avec les africains du Gabon, du Congo Brazzaville et du Congo Kinshasa en vue de faire passer l’ évangile. Pour la compassion des âmes, il utilisa tous les moyens possibles : pirogue, vélo, bateau, camion, etc. Grand forestier, il apprit à chasser les gibiers. Il n’est pas étonnant qu’il devint chasseur d’homme pour DIEU.

A l’âge de 25 ans, J.A. VERNAUD apprivoisa une demoiselle hollandaise, Johanna Van Ameron, envoyée au Gabon dans le cadre de la mission médicale. De leur union naquirent 3 filles toutes mariées aujourd’hui à des américains.

Jacques et Johanna VERNAUD s’installèrent à Léopoldville en 1965. Les premières années des Vernaud à Léopoldville furent remplies d’épreuves. Coupés du support missionnaire des Assemblées de DIEU de France, ils vivaient avec le seul salaire de Madame VERNAUD alors sage-femme à l’hôpital Général. On dit souvent que l’huile la plus savoureuse est celle qui résulte de l’écrasement le plus complet. C’est ainsi que le message de Jacques VERNAUD possède une saveur de premier choix.

Pionnier du message de la Pentecôte dans la partie Sud-Ouest du Congo, J.A. VERNAUD fut tour à tour représentant légal, 2ème suppléant des Assemblées de DIEU du Congo, professeur à l’I.B. des Assemblées de DIEU et directeur d’évangélisation au sein de cette Eglise nationale. Il est « implanteur » d’Eglises.

En 1981, le couple VERNAUD entreprit un ministère qui fort béni parmi les jeunes expatriés drogués, fut ouvert à tous les assoiffés de la Parole de DIEU. Dans ce ministère, il bénéficia du concours de certaines familles. Pour répondre au besoin réel de ceux qui ne connaissent pas JESUS et des chrétiens d’expression française, le Centre Evangélique Francophone « La Borne », œuvre visionnaire de ce couple, fut montée en avril 1984.

Au fil des ans, La Borne est devenue une pépinière des serviteurs de DIEU, un repère à partir duquel d’autres Eglises sont implantées.J.A. VERNAUD n’est pas un super saint, il a aussi des faiblesses inhérentes à la nature humaine. Mais ce qui est merveilleux chez cet hommede DIEU, c’est un homme dont s’est servi et se sert encore DIEU pour marquer, influencer sa génération et les générations futures.Hommes de prière, grand lecteur de la Bible et d’autres ouvrages, J.A. VERNAUD est considéré comme homme inspirant la sainteté, la consécration, la foi, l’humilité et le sérieux dans le travail.Comme on parle de l’apôtre Paul en Asie mineure et au sud de l’Europe, de William Corey en Inde, de Hudson Taylor en Chine, de Robert Maffort en Afrique du Sud, de David Livingstone en Afrique Australe ; ainsi on parlera encore et toujours de J.A. VERNAUD dans les annales de l’histoire ecclésiastique du Congo et principalement du mouvement pentecôtiste.

Nous contacter

Centre Evangélique Francophone La Borne
277, Avenue Marine
Binza/UPN
Commune de Ngaliema
Téléphone : +243 (0) 815 174 451
Email : info@laborne.cd
Go to top