HomeL'EgliseDoctrine

Eglise La Borne : Doctrine

La doctrine des Pentecôtistes est fondée sur la Parole de Dieu et rejette toute tradition. En ce qui concerne le Congo et l’église locale de « La BORNE », les fondements bibliques des Assemblées de Dieu sont contenus dans cet extrait :

« Les Assemblées de Dieu du Congo reçoivent la Bible entière comme étant la Parole inspirée de Dieu. Elles restent dans la foi évangélique loin du modernisme, de la tradition, de la coutume, de la haute critique, de la nouvelle théologie et de tout fanatisme sous n’importe quelle forme et proclament l’Evangile intégral dans sa simplicité, sa puissance éternelle et la confiance absolue dans toutes les déclarations scripturaires, à savoir :

Les écritures constituent la Parole inspirée de Dieu, l’infaillible règle de la foi et de la conduite de l’assemblée en général et du chrétien en particulier (2 Timothée 3 : 15-17 ; 2 Pierre 1 : 21)

L’unité du seul vrai Dieu et vivant qui est éternellement existant par lui-même. Le « Je suis » qui s’est révélé comme Un en trois personnes (Deutéronome 6 : 4 ; Exode 3 : 14 ; Matthieu 28 : 19 ; Marc 12 : 29 ; Jean 8 : 58)

La chute de l’homme, créé pur et innocent, mais tombé dans le péché par transgression volontaire (Genèse 1 : 26-31, 3 : 17, Romains 5 : 12-21)

Le salut en Jésus-Christ qui mourut pour nos péchés, qui fut enseveli et ressuscité. La rédemption est acquise par son sang (Rom 10 : 8-15 ; Corinthiens 15 : 3-4 ; Tite 2 : 11 et 3 : 5-7)

Le baptême par immersion ordonné à ceux qui sont passés par la repentance et qui ont reçu Jésus-Christ comme Sauveur et Seigneur (Matthieu 28 : 19 ; Marc 16 : 16 ; Actes 10 : 17-18)

Le baptême du Saint-Esprit dont le signal initial est le parler en langues (Actes 2 : 4-8 ; 10 : 44-46 et 19 : 6)

La sainteté de la vie (pensée,, parole, conduite) dans l’obéissance au commandement divin : « Soyez saints » (1 Pierre 1 : 15-16 ; 1 Thessaloniciens 5 : 23 ; Hébreux 12 : 14 ; 1 Jean 2 : 6)

La guérison divine, c’est-à-dire la délivrance de la maladie acquise de Jésus au calvaire (Esaïe 53 : 4-5 ; Matthieu 8 : 16-17 ; Marc 16 : 16 ; Jacques 5 : 14)

La sainte cène ou communion, sous les deux espèces, ordonnée à tout croyant jusqu’au retour du Seigneur (Luc 22 : 14-20 ; 1 Corinthiens 11 : 23-24)

10° La seconde venue pré millénaire du Seigneur Jésus-Christ Lui-même, espérance bénie placée devant tout croyant… (1 Corinthiens 15 : 20-24 ; 15 : 51-57 ; 1 Thessaloniciens 4 : 13-17 ; Apocalypse 20 : 4-5)

11° Le châtiment éternel de ceux qui ne sont pas inscrits dans le Livre de Vie (Matthieu 25 et 26 ; Apocalypse 20 : 11-15)

12° Les dons du Saint-Esprit et les différents ministères selon le Nouveau Testament (Ephésiens 4 : 11-12 ; 1 Corinthiens 12)

LE PENTECOTISME

a) Origine lointaine

Le pentecôtisme a toujours existé sous une forme ou une autre à travers les âges, depuis que le Saint-Esprit est descendu sur les apôtres à Jérusalem. On en voit à l’époque de la réforme protestante et particulièrement lors des persécutions religieuses en France au XVIème siècle, qui permettait au chrétien, dans sa foi, à tenir ferme au milieu des persécutions et du martyr. Le Saint-Esprit parlait à ces frères persécutés par des dons de discernement, de connaissance, de révélation et de prophétie. John WESLEY (fin du XVIIème siècle), fondateur des méthodistes en Grande-Bretagne était rempli du Saint-Esprit, les frères Moraves, qui surgirent en milieu calviniste en Saxe également. Au début du XIXème siècle, le pays de Galles fut touché par un réveil de l’Esprit qui secoua tout le pays. Ce réveil puise sa naissance dans la paroisse d’Evan Robert (1878-1933). Les réunions avaient un caractère très laïc : les chants, les prières, les témoignages s’y succédaient. Des villes entières ont été transformées. Le mouvement de pentecôte plonge ses racines dans ces réveils du passé qui tous ont la même origine, le Saint-Esprit répandu sur les apôtres à Jérusalem. C’est dans le sillage de tous ces mouvements que naquit le pentecôtisme du XXè siècle. Le mouvement de Pentecôte a son origine dans le Nouveau Testament, lorsque le Saint-Esprit tomba pour la première fois sur les disciples réunis dans la chambre haute, attendant ce que le Seigneur avait promis « Vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous. »

b) Origine récente

L’église francophone de « La Borne » tire son origine et sa doctrine du mouvement de Pentecôte. Ce dernier a pris réellement naissance au début du Xxième siècle, aux Etats-Unis à Topeca au Texas dans la nuit du 1er au 2 janvier 1901. une dizaine de personnes avec le pasteur Charles Parham, membres d’une église baptiste s’étaient réunis pour écouter la parole et prier. Ils firent l’expérience d’une grande paix et d’une grande joie dans le Christ et se mirent à louer Dieu en langues selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer. Ce fut comme si des fleuves d’eau vive procédaient du plus profond d’eux-mêmes. Dans les jours qui suivirent, d’autres firent la même expérience, donnant naissance au premier groupement pentecôtiste. Par la suite, Parham propagea sa doctrine par des rencontres dans plusieurs grandes villes des Etats-Unis. Mais, l’influence décisive dans la diffusion de l’expérience de la Pentecôte à travers le monde et jusqu’au Congo, fut celle d’un africain américain, W.J.Seymour. En effet, à Los Angeles en 1906, Seymour fut utilisé par Dieu dans un puissant réveil de Pentecôte. Il est l’instrument utilisé par Dieu pour promouvoir le réveil de Pentecôte actuel. Bientôt une division se créa. Ceux qui croyaient au baptême du Saint-Esprit furent chassés des églises protestantes. Les premières Assemblées furent connues sous le nom de Apostolic Faith Movement (Mouvement de la Foi Apostolique), puis Eglise de Dieu et Assemblées de Dieu. Ces organisations ont été créées afin de rassembler les fidèles chassés de leurs églises traditionnelles et aussi pour partager l’expérience de la Pentecôte avec d’autres à travers le monde. Tous les membres de ces organisations issues de ce réveil doivent croire en Jésus-Christ, Fils de Dieu et doivent adhérer à la confession de la foi du mouvement et doivent recevoir le baptême par immersion. C’est ainsi qu’ils établirent un programme dynamique en donnant priorité à l’action missionnaire dans le monde entier. Si à sa naissance, une partie des pentecôtistes s’organisa en église distincte sous des dénominations différentes, une autre partie par contre refusa de s’organiser en église et garda un caractère informel. Mais tous témoignent d’une foi vivante et agissante, communiquent leur foi et leurs expériences à toutes les races et les couches sociales. Aux environs de 1956, en Amérique et en Europe, les grandes confessions protestantes qui, jusque là s’étaient opposées au message de Pentecôte, se sont graduellement « dégelées » à travers le réveil Charismatique. On autorisa désormais dans quelques-unes de ces églises, l’existence de groupes de prière Charismatiques ou pentecôtistes. Ce mouvement ne pénétra l’église Catholique qu’en 1967 par un petit groupe d’étudiants et de professeurs de l’université de Duquesne à Pittsburgh. Il est intéressant de noter que pour cette expérience de la Pentecôte dans ce milieu Catholique, Dieu utilisa un groupe de pentecôtistes protestants qui leur imposèrent les mains et ils reçurent le baptême du Saint-Esprit. Ceux-ci, à leur tour imposèrent les mains aux autres. Tous furent baptisés dans l’Esprit et devinrent des chrétiens rayonnant de joie qui manifestaient par leur vie, la présence de Jésus-Christ, l’amour pour leur prochain et un nouveau dynamisme dans le témoignage. En peu de temps, le réveil s’est répandu avec une grande rapidité dans l’église Catholique aux Etats-Unis, en Europe et dans le monde par ce qu’on a appelé « Réveil Charismatique », mais qui n’est rien d’autre qu’un réveil de Pentecôte comme on l’a connu au début du siècle. Aujourd’hui, les pentecôtistes sont reconnus comme faisant partie des églises protestantes, et non plus comme une secte. Le but de ce mouvement suscité par Dieu est de faire comprendre aux hommes que la puissance du Saint-Esprit est donnée pour vivre une vie soumise entièrement à Christ et à assumer la mission qu’il nous a confiée pour le salut du monde. Né à Topeca au Texas, le réveil de Pentecôte s’étend rapidement dans le monde ainsi qu’en Afrique. En 1914, s’organisa ce qu’on a appelé « Les Assemblées de Dieu » qui devint rapidement l’organisation pentecôtiste la plus dynamique et la plus nombreuse aux Etats-Unis et la première Eglise protestante en Amérique latine.

Comme nous le savons tous, les contraintes sociales, économiques et politiques ne facilitent pas toujours l’épanouissement des individus et les multiples situations de crise aussi bien au niveau des individus que des groupes sociaux attirent les gens de toutes catégories sociales vers les mouvements de réveil. Les églises institutionnelles ne répondant plus aux besoins de ces chrétiens.

Tous ceux qui ont fait l’expérience de la Pentecôte cherchent et désirent avoir une direction spirituelle par le Saint-Esprit pour leur vie et une puissance nouvelle dans le témoignage.

A « La BORNE », les fidèles viennent pour trouver une réponse à leur besoin spirituel très réel. Leurs motivations sont inspirées par la recherche de quelque chose de réel et de puissant pour leurs besoins immédiats dans leurs nombreux problèmes et aussi une recherche de nourriture pour l’âme affamée. Le Congo a connu, quelques années seulement après son indépendance, une explosion pentecôtiste. Beaucoup d’églises historiques congolaises traditionnelles ayant perdu tout dynamisme et par-là toute influence sur leurs adeptes, ne peuvent malgré leurs efforts empêcher ceux-ci à se joindre à des églises plus vivantes et plus ouvertes à l’action du Saint-Esprit. Selon les statistiques, l’église de « La BORNE » qui a commencé avec une vingtaine de personnes en 1984, rassemble chaque dimanche à ses deux cultes 8 à 9000 personnes en 1995. Les églises qu’elle implante connaissent le même accroissement.

LA CARACTERISTIQUE GENERALE DES PENTECOTISTES

a) Du point de vue du culte

Les pentecôtistes s’adressent à Dieu le Père et l’unique Dieu, incarné dans le fils, opérant par le Saint-Esprit. Ils croient en Jésus-Christ qui est l’émanation du Dieu Créateur, le Seigneur et Sauveur du monde. Ils croient au Saint-Esprit avec ses dons et recherchent le baptême du Saint-Esprit promis par le Seigneur à tout croyant. Ils croient aux neuf (9) dons du Saint-Esprit : don de guérison et don de miracle (sans refuser l’intervention des médecins), don de parler en langue (glossolalie), don de prophétie, don d’interprétation des langues, … et prêchent le salut immédiat par la foi, la vie éternelle, la paix et la réconciliation avec Dieu.

b) Sur le plan liturgique

Les églises issues du réveil de Pentecôte n’ont pas de liturgie dans le sens propre du mot. Elles croient à l’inspiration du Saint-Esprit et ne sont pas liées par des rites mais recherchent l’onction de l’Esprit dans tout le déroulement du culte. Les cultes comprennent la lecture de la Bible, la prédication, la prière et la louange avec adoration exprimée par des cantiques d’ensemble de l’assemblée accompagnée de musique instrumentale et de chorales qui entraînent l’auditoire dans l’adoration. La prédication de la Parole étant toujours le Centre même du culte.

c) La structure pentecôtiste

Le véritable pentecôtisme rejette toute hiérarchie religieuse, mais reconnaît les divers ministères donnés par Dieu à l’Eglise pour l’édification commune. Chaque entité pentecôtiste diffère l’une de l’autre dans son organisation. Pour ce qui est des « Assemblées de Dieu » : chaque église locale tout en prenant la dénomination « Assemblée de Dieu », reste autonome dans son organisation interne, la gérance et le ministère. Le pasteur est choisi par l’église locale et appartient à un ensemble auquel il participe dans les décisions financières et dans tous les efforts communs.

Nous contacter

Centre Evangélique Francophone La Borne
277, Avenue Marine
Binza/UPN
Commune de Ngaliema
Téléphone : +243 (0) 815 174 451
Email : info@laborne.cd
Go to top